BOX OFFICE : MISSION IMPOSSIBLE ROGUE NATION

1996. Brian De Palma réalise le premier volet de Mission Impossible avec l’inoxydable Tom Cruise. 19 ans après, c’est quatre suites mise en image par 4 réalisateurs mais avec l’unique Tom Cruise qui ont su se faire une place dans le cœur du public. Ainsi après l’immense succès de Protocol Fantome il n’était pas étonnant de revoir Ethan Hunt sur le grand écran, mais que donne sur Rogue Nation ?

mi5-1

Cette fois ci c’est  Christopher McQuarrie qui est choisi par Tom Cruise pour réaliser ce nouvel opus et il fournit un travail assez convaincant. Déjà derrière Jack Reacher en 2012, il creuse le sillage d’un film d’action efficace, bien mené en n’oubliant jamais d’injecter de l’humour entres deux scènes de bastons. Il en ressort alors un film plus lisse visuellement, car il est vrai que la saga Mission Impossible a vu défiler des réalisateurs avec une forte patte visuelle, que cela soit Brian De Palma, JJ Abrams ou Brad Bird chacun à pu livrer des films très différents évitant ainsi une lassitude chez le spectateur. Avec McQuarrie on est face à un travail qui est assez similaire a ce qu’a pu faire Bird sur Protocol Fantome malgré tout on retient une scène, celle des coulisses de l’opéra, magistralement filmé qui nous happe et nous captive !

Pour ce qui est du reste des scènes d’actions elles sont toutes maîtrisés et le fait que Cruise les fassent lui même joue énormément sur le ressenti final. Mais si on a eu droit à un certain buzz autour de la scène d’avion que l’on a pu voir dans les bandes annonces elle se révèle assez décevante, elle sert d’ouverture et sa durée est trop courte pour marquer durablement les esprits.

Je me rend compte que j’émets plus de réserve que je voudrais le faire ressentir alors du côté des excellents points, il y a la présence Rebecca Ferguson! Elle campe l’alter égo anglais d’Ethan Hunt mais si les deux se plaisent, le scénario fait le choix rafraîchissant de ne pas crée une romance qui aurait été peu subtile. D’ailleurs elle prouve tout au long du film qu’elle n’a pas besoin d’un homme pour la recourir, elle y arrive très bien tout seul ! Autre grande force de Rogue Nation son rythme, aucun temps mort, une gestion du timming quasi-parfaite fait qu’il est impossible de s’ennuyer puis si l’ennui vous saisi rassurez vous la bande original de Joe Kraemer viendra vous réveiller ! Elle est d’une puissance frôlent le ridicule dans certains moments. Omniprésente elle nous fait regretter le premier Mission Impossible.

Enfin sur le fond, le scénario qui nous est proposé est simple mais efficace, il manque peut-être d’un méchant emblématique dans le sens ou Solomane Lane ne m’a jamais réellement effrayé, je pense que le problème vient de la propre existence de la Rogue Nation, une société qui dans l’ombre veut faire tomber le monde, une sorte de patrie sans terres, on a du mal à saisir la menace réelle que cela constitue ! Cependant il est compensé par l’ensemble du casting qui est excellent, Sean Harris, Tom Cruise bien sur, l’humour irrésistible de Simon Pegg, la sulfureuse Rebecca Ferguson déjà évoqué, l’omniprésence de Jeremy Renner et j’en passe

mission-impossible_2484

En bref, c’est emporté par un rythme dantesque, que Rogue Nation fait la part belle aux prouesses de T.Cruise et distille quelques notes d’humour !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s