TV SHOW : Mr Robot ou les affres de notre société

Elliot Alderson est un jeune informaticien, qui travaille en tant qu’ingénieur en sécurité informatique pour Allsafe Security. Luttant constamment avec un trouble d’anxiété sociale et de dépression. Il hacke les comptes des gens, ce qui le conduit souvent à agir comme un cyber-justicier. Elliot rencontre le mystérieux « Mr. Robot » qui souhaite le recruter dans son groupe de hackers. Leur objectif est de rétablir l’équilibre de la société en détruisant les infrastructures des plus grosses banques et entreprises du monde.

robot_deb3g_mediagallery_tyrellfight

Ce pitch est le point de départ de l’une des nouveautés les plus saisissantes du petit écran! Elle n’a cessé de surprendre durant les 10 épisodes que constitue cette première saison. Mr Robot maîtrise sa saison à la perfection, chaque épisode est à la fois unique et pourtant s’imbrique dans un ensemble. Elle prend le temps de nous installer ses personnages qui se révèle au fil des épisodes plus complexe que l’on ne pourrait le croire.

Dans cette émanation de personnages resort le génial Rami Malek, voix off troublante, toujours à deux doigts de vaciller, il nous inquiète, nous intrigue, indéniablement il nous touche et la révélation de l’épisode 8 nous surprend, nous laisse bouche bée mais est d’une logique implacable ! Tout dans Mr Robot est logique, elle s’amuse à estampiller des indices dans ses épisodes mais arrive malgré tout à surprendre constamment. Elle nous pousse à se poser des questions sur notre société ultra-connecté, vide de toute humanité, trouvant son incarnation la plus cynique dans la multinationale Evil Corp. Pourrie de l’intérieur, elle fait ressortir les pires travers de l’humain comme le montre le personnage de Tyrell Wellick assoiffé par son désir de pouvoir et qui finira pas vaciller et se retrouver aspiré dans ses propres travers.

C’est alors que FSociety apparaît, une sorte de prophète envoyer pour délivrer le monde de tous ses démons. Menant la révolution, elle prend des allures de secte quand son plan réussi, mais peut-on vraiment la considérer comme une sainte ? Car faire tomber les méchants c’est aussi entraîné des innocents dans sa chute en témoigne la pauvre compagnie AllSafe pour laquelle travaille le personnage de Rami Malek, Elliot.

robot_zerodays_mediagallery_party

Une chose est sure, Mr Robot bouscule nos habitudes de sériephile, elle déroule un scénario sans fausse note. De plus, elle prend grand soin de sa réalisation, absolument brillante ! Mais aussi de sa bande originale qui n’est pas sans rappeler celle tout aussi saisissante de The Social Network.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s